Pourquoi choisir la protection céramique, pour ses jantes ?

Posséder une voiture ou une moto exige que l’on en prenne soin. Cet entretien concerne plusieurs parties de l’engin dont l’une des plus essentielles est les jantes sur lesquelles sont posés les pneus. Compte tenu de leur positionnement et de la matière dont elles sont faites, les jantes sont plus exposées à recevoir de la poussière, du sable, des produits chimiques au lavage… Pour sauver l’aspect et la résistance des engins, plusieurs possibilités de soins s’offrent aux propriétaires. L’une d’elles est l’utilisation de la cire céramique en guise de protection aux jantes.

Qu’est-ce que la protection céramique ?

La protection céramique est une couche de plus que l’on applique sur la surface des jantes. Elle est faite après le vernissage. C’est un produit créé grâce à la capacité qu’a la technologie de manipuler les plus petites molécules. Ces particules mises ensemble forment donc la cire céramique. C’est une couche très épaisse qui est différente des cires ordinaires. Ce produit par ses minuscules composants permet une occupation complète de la surface sur laquelle il est apposé. Lorsqu’il est appliqué, il faut noter qu’il est d’une parfaite transparence.

Pour poser cette couche protectrice, l’intervention d’un professionnel est nécessaire, puisque ce n’est pas un procédé facile à réaliser. L’opération doit s’effectuer dans un endroit adapté à cet effet, c’est-à-dire dans un lieu sain, exempt de toute poussière et avec une luminosité optimale. Le spécialiste doit s’assurer que les jantes sont propres et bien polies avant l’opération, sans quoi la cire céramique ne se collera pas à l’espace.

Quels sont les avantages de la protection céramique ?

La protection à la céramique des jantes permet de combler toutes les petites ouvertures et traces qui y sont présentes. Elle confère une capacité lipophile aux surfaces sur lesquelles elle réside. Ainsi l’eau, les graisses n’ont plus un accès direct aux jantes pour causer des salissures difficiles à enlever. Ce qui aide donc à éviter les problèmes de rouille.

Par le biais de cette protection, la surface des jantes dispose d’une grande capacité à résister aux rayures et aux rayons ultras violets du soleil. La chaleur extrême étant l’une des causes de délabrement des surfaces, elle protège contre celle-ci et empêche d’ailleurs les mauvaises blagues d’inscription gravée que l’on voudrait vous faire subir. Elle offre une aisance quant au lavage des jantes, sans avoir à se soucier des traces que la brosse va y laisser.

Aussi, la protection céramique est une barrière contre les bases chimiques contenues dans les produits d’entretien. Ce qui n’est pas le cas des cires traditionnelles et artificielles. Même après de multiples lavages à base de forts détergents, on n’assiste pas à une disparition de la cire céramique. Avec cette méthode de protection, l’on peut s’autoriser un entretien au quotidien de sa voiture ou de sa moto. Néanmoins, il ne faudrait pas exagérer dans l’utilisation des gels de lavage. Il est indispensable de privilégier l’usage des savons de nettoyage doux qui n’agresse pas votre véhicule.

La protection à céramique donne encore plus de beauté à vos engins. Par son effet transparent, elle permet un éclat parfait de la jante. La protection céramique dure longtemps. Elle peut avoir une durée de vie comprise entre 12 à 36 mois. Tout dépend de la qualité du produit, de la forme d’application, mais aussi de l’usage et du soin qui lui sera accordé.

Par ailleurs, pour jouir de cette protection pendant une longue période, il faudrait, après l’application de la céramique, enduire les jantes de sealant vaporisant quelques mois après le cirage de celles-ci. Il est possible de le faire après 3 mois, 6 mois ou 9 mois. À vous de choisir la fréquence qui vous convient. Le sealant existe sous plusieurs marques. Toutefois, vous pouvez essayer celui de Carpro du nom de Reload.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Germanien